18 rue Trèzel - 92300 Levallois-Perret

+33 (0)1 83 62 34 84 contact@milestones.fr

15 novembre 2016 – Da Volterra rejoint le consortium européen COMBACTE-NET pour accélérer le développement de produits luttant contre les infections bactériennes et la résistance aux antibiotiques

Da Volterra rejoint le consortium européen COMBACTE-NET pour accélérer le développement de produits luttant contre les infections bactériennes et la résistance aux antibiotiques

  • Financé par l’IMI (Innovative Medicines Initiative), ce consortium regroupe Da Volterra, MedImmune (AstraZeneca) et The Medicines Company aux côtés d’un réseau académique de haut niveau.
  • Da Volterra lance dans ce cadre une étude épidémiologique en Europe sur 1 000 patients recevant un traitement antibiotique afin d’identifier les facteurs de risques d’infections à Clostridium difficile, et de mieux prévenir cette pathologie sévère.
  • Cette initiative ambitieuse de 87,3 millions d ‘euros, soutenue par la Commission Européenne, vise à développer un vaste réseau d’expertises cliniques pour accélérer l’enregistrement et l’adoption de nouveaux produits contre les bactéries résistantes.Paris (France), Utrecht (Pays-Bas) – 15 novembre 2016 – Da Volterra, société biopharmaceutique leader dans le domaine des infections bactériennes et de la résistance aux antibiotiques, annonce aujourd’hui sa participation au consortium européen COMBACTE-NET (Combatting Bacterial Resistance in Europe) aux côtés des sociétés MedImmune (AstraZeneca) et The Medicines Company. Ce consortium, financé à hauteur de 87,3 millions d’euros par la Commission Européenne et l’EFPIA dans le cadre du programme IMI (Innovative Medicines Initiative), vise à rapprocher chacun des partenaires d’un réseau de médecins hospitaliers et d’experts pour accélérer la réalisation d’essais cliniques sur de nouveaux agents thérapeutiques efficaces contre les infections bactériennes et la résistance aux antibiotiques, menace de santé publique grandissante au niveau mondial.

    Dans le cadre de ce consortium, Da Volterra initie une étude épidémiologique sur 1 000 patients recrutés dans 30 centres cliniques européens (Pays-Bas, Allemagne, Grèce, Espagne, Roumanie, France). Ces patients de plus de 50 ans, recevant un traitement antibiotique, seront suivis sur 3 mois pour détecter toute occurrence d’une infection à Clostridium difficile suivant la prise d’antibiotique. L’objectif de cette étude consiste à analyser finement les facteurs de risque des infections à Clostridium difficile et ainsi cerner les populations pour lesquelles la prévention de cette pathologie sera la plus efficace. Da Volterra développe en effet un produit, désigné sous le code DAV132, qui vise à prévenir les infections à Clostridium difficile chez les patients à risque.

    Florence Séjourné, PDG de Da Volterra, a déclaré : « Nous sommes très fiers de participer au consortium COMBACTE-NET aux côtés de partenaires aussi prestigieux. Les moyens et

    l’expertise engagés sont à la hauteur du défi posé par les bactéries multi-résistantes. Da Volterra est engagée depuis des années dans cette lutte et se positionne comme l’une des rares sociétés au monde à disposer d’un nouvel agent en développement clinique pour la prévention des infections à Clostridium difficile, en protégeant le microbiote intestinal des altérations induites par les traitements antibiotiques. Dans ce consortium, nous allons pouvoir accélérer sensiblement le développement clinique de DAV132 et préparer de manière optimale sa phase 3 ».

    Rappelons que le consortium COMBACTE-NET (Combatting Bacterial Resistance in Europe) est le premier projet du programme public-privé IMI (Innovative Medicines Initiative) à avoir émergé de l’initiative ND4BB (New Drugs For Bad Bugs) lancé sur la volonté de la Commission Européenne et co-financé par l’Europe et les industriels du médicament. Tous les projets de l’initiative visent à soutenir des projets de recherche collaboratifs, à construire des réseaux européens d’experts industriels et académiques, à stimuler la réalisation d’essais cliniques dans le respect des bonnes pratiques cliniques (BPC) et à favoriser l’enregistrement de nouveaux agents thérapeutiques qui formeront l’arsenal antibactérien de demain. Le réseau actuellement déployé par COMBACTE-NET rassemble plus de 750 centres hospitaliers, 450 laboratoires et plus de 1 000 investigateurs répartis dans de très nombreux pays d’Europe.

    ***

    À propos des infections à Clostridium difficile :
    Clostridium difficile est une bactérie pathogène à l’origine de troubles graves de l’intestin chez les patients infectés. Devenue de plus en plus difficile à contrôler et se propageant dans l’environnement à partir de personnes infectées et dont la flore intestinale a été perturbée par les antibiotiques, Clostridium difficile soulève des inquiétudes grandissantes avec un nombre croissant d’infections. Selon une étude publiée en 2015 par le centre américain pour la prévention et le contrôle des maladies (CDC), Clostridium difficile est à l’origine de 500.000 infections et 29.000 décès par an aux Etats-Unis1 pour un coût total proche de 6 milliards de dollars par an2. En Europe, il est estimé que le coût de la pathologie dépasse 3 milliards d’euros par an3.

    À propos de Da Volterra :

    Da Volterra est une entreprise biopharmaceutique basée à Paris (France) qui développe des stratégies nouvelles pour la prévention et le traitement des infections graves et multi- résistantes pour lesquelles le besoin médical est croissant. Dans un contexte où la résistance aux antibiotiques menace la pratique médicale, les approches novatrices de Da Volterra promettent un progrès médical substantiel et en phase avec les attentes des professionnels de santé. Son produit le plus avancé, DAV132, est développé pour prévenir les infections à Clostridium difficile chez les patients à risque.

    Pour plus d’information, vous pouvez consulter http://www.davolterra.com.

    À propos du programme IMI ND4BB :

    Le programme IMI ND4BB a été initié par l’Union Européenne et la Fédération Européenne des Industries et Associations Pharmaceutiques (EFPIA). Il s’agit d’un partenariat sans précédent entre l’industrie (petites et grandes entreprises) et le monde académique pour combattre la résistance aux antibiotiques en Europe en affrontant les défis scientifiques, réglementaires et financiers qui retardent le développement de nouveaux antibiotiques. Tous les projets COMBACTE sont inclus dans le programme IMI ND4BB.

    Pour plus d’information sur les projets COMBACTE, vous pouvez consulter http://www.combacte.com. Pour plus d’information sur IMI, vous pouvez consulter http://www.imi.europa.eu.

    Contacts:

    Da Volterra

    Florence Séjourné, CEO
    Tel : +33 (0)1 58 39 32 20
    Email : contact@davolterra.com

    Milestones – Press Relations

    Bruno Arabian
    Tel : +33 (0)1 75 44 87 40/
    +33 (0) 6 87 88 47 26